Soutenance publique du doctorat en Histoire et Histoire de l’art de Nathalie Dereymaeker


Le plan-relief de Lille. Fiabilité et contexte d’une représentation miniature de la ville

le 5 décembre 2020

Sous la direction de Catherine Denys (Université de Lille) et de Philippe Bragard (UCL – Université Catholique de Louvain).

Jury : Catherine Denys (ULille), Philippe Bragard (UCL), Ralph Dekoninck (UCL), Nicolas Faucherre (AMU), Emilie d’Orgeix (EPHE-PSL), Victoria Sanger (Columbia University)

Entre 1668 et 1870, la France a produit des centaines de plans-reliefs représentant les villes fortifiées aux frontières du pays, dont le plan-relief de Lille (1740-1743). Ce travail tente, d’une part, de mieux comprendre les intentions poursuivies par la représentation en maquette de cette ville et, d’autre part, d’évaluer sa valeur historique afin de l’exploiter comme archive. La première partie retrace l’histoire de la collection. Elle souligne l’importance que revêt celle-ci, d’un point de vue pratique et symbolique, et la nécessité d’étudier au cas par cas les plans-reliefs, tant leur mise en œuvre et leur niveau d’exactitude varient. La seconde partie consiste donc à analyser en détail le plan-relief de Lille : le relief, la citadelle, la fortification urbaine, le réseau viaire, les canaux et le parcellaire, les édifices civils, militaires et religieux, etc. Cette étude démontre la grande valeur historique du plan-relief de Lille qui témoigne d’un souci du détail et de précision. Néanmoins, l’analyse pointe également les limites de cette représentation, dont il faut tenir compte lors de son exploitation en tant qu’archive. La troisième et dernière partie interroge la place du plan-relief de Lille par rapport aux autres représentations de la ville. L’enjeu est de déterminer les spécificités visuelles des plans-reliefs en général et de préciser les effets immédiats qu’ils provoquent chez le spectateur. Ces effets participent à l’efficacité des maquettes qui s’inscrivent dans un vaste réseau d’images au service du Roi. Cette thèse propose donc une approche globale du plan-relief de Lille, en abordant l’objet en lui-même, son contexte de production et sa réception.



Citer ce billet
Emilie d'Orgeix (2020, 5 décembre). Soutenance publique du doctorat en Histoire et Histoire de l’art de Nathalie Dereymaeker. GIS Patrimoines militaires P2ATS. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sr3o

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search