Soutenance publique du Master 2 recherche d’Apolline Pierrès


Le fonds de l’atelier de production des plans-reliefs au Dix-Neuvième siècle. L’alliance de l’homme et de la matière dans la genèse de l’œuvre

le 13 juillet 2020

Sous la direction d’Émilie d’Orgeix (EPHE-PSL)

Jury : Émilie d’Orgeix (EPHE-PSL), Martin Motte (EPHE-PSL), Thierry Noulens (École de guerre, EPHE-PSL) et Isabelle Warmoes (Musée des plans-reliefs).

Ce mémoire s’inscrit dans le cadre d’un travail de recherche au musée des Plans-Reliefs au cours duquel un récolement a été réalisé dans un fonds encore vierge de toute investigation, celui de l’atelier de production des plans-reliefs. Ce fonds, situé sous les combles des Invalides, est composé d’un ensemble riche d’objets hétéroclites, outils et matières, datant des dix-neuvième et vingtième siècles. Le mémoire propose d’une part une présentation de l’inventaire réalisé jusqu’à ce jour, et d’autre part, met en lumière, au prisme de cette collection unique, la manière dont l’atelier de production des Plans-Reliefs fut tout à la fois un lieu de normalisation du savoir-faire technique de construction des plans-reliefs, et un lieu d’expression artistique très libre des artisans et des ingénieurs dans l’élaboration des plans-reliefs. Les objets présents dans le fonds sont les derniers et seuls témoins d’une activité aujourd’hui disparue. Hormis les mémoires rédigés par les conservateurs et topographes affectés à la Galerie des Plans-Reliefs au dix-neuvième siècle, et aujourd’hui archivés au musée des Plans-Reliefs, la question de la matérialité et du geste dans le processus de fabrication des reliefs reste à démontrer. En définitive, cette étude cherche à peindre les hommes qui autrefois étaient à l’œuvre dans ce lieu de création. Le mémoire dresse le portrait des artisans, ouvriers, ingénieurs topographes affectés à la Galerie au dix-neuvième siècle, dont le savoir-faire n’est parvenu que de façon fragmentée jusqu’à aujourd’hui. Comprendre l’organisation de l’atelier et son intégration dans une époque marquée par la standardisation et la mécanisation apporte un nouveau regard sur le personnel affecté à la Galerie. 



Citer ce billet
Emilie d'Orgeix (2020, 13 juillet). Soutenance publique du Master 2 recherche d’Apolline Pierrès. GIS Patrimoines militaires P2ATS. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sr3k

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search